SOS Orthographe : Tant Pis ou Tampis

Cet article vous a plu, recevez les nouveaux articles avant les autres !

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.


Dans mon article sur « Pourquoi la langue Française est-elle si complexe ? » nous avons vu que c’était une langue issue du latin vulgaire et que celle-ci avait évoluée avec le temps.  Et si nous essayons de comprendre l’origine de l’expression « tant pis » afin de ne plus faire de faute d’orthographe ?

Faut-il écrire « tant pis » ou « tampis » ?

Qui ne s’est jamais mis à douter de l’orthographe au moment d’écrire cette locution bien connue, utilisée pour exprimer le dépit, la résignation ou le sarcasme ?
Cette expression est tellement courante que nombreux sont ceux qui en ont oublié ses origines latines.

Mais d’où vient cette expression ?
Nous allons explorer ensemble l’étymologie de cette expression, ce qui vous permettra d’en connaître l’origine et ainsi de ne plus vous tromper quand vous l’emploierez.

Étymologie de « Tant Pis » :

Cette expression qui date du XVIe ou du XVIIe siècle se décompose en deux mots :

  • Le mot « tant » qui vient du latin « tantum » qui signifie « de même sens »
  • Le mot « pis » qui date du XIIe siècle et qui vient du latin pejus qui a donné « pire »

Dans notre langage actuel, le mot « pire » a supplanté « pis » qui était aussi un superlatif de mal.
Si la première forme a disparu, elle subsiste quand même dans cette expression que l’on pourrait littéralement traduire par « équivalent au pire ».

« Tant pis si les fous ne peuvent parler sensément des folies que font les hommes sensés » William Shakespeare

 

Règle d’orthographe :

« Tant pis » est une locution, c’est donc un mot invariable. On l’écrit toujours en deux mots.

Signification de « Tant pis » :

L’expression « Tant pis » peut indiquer :

  • La résignation : c’est dommage, c’est ennuyeux, c’est préjudiciable mais c’est ainsi.
    • « Elle ne sera pas là demain.
      — Bon, tant pis, on fera sans elle. »
    • Ma foi, tant pis !
    • Tant pis ; il aurait été décent pour toi de l’avoir, ne fût-ce qu’un mois […] — (Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, page 71, 1877)
    • « C’est pas du gâteau. C’est pas de la tarte, mais tant pis. » — (Animaniacs, 1993 – 1998)
  • Le sarcasme : Bien fait !
    • Tant pis pour lui !

 

Maintenant que nous vous avons rappelé les origines de cette expression qui expliquent pourquoi on l’écrit en deux mots, vous n’avez plus aucune excuse !

Êtes-vous bon en orthographe ? Faites le test pour connaître votre niveau et partagé votre résultat !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.