«

»

Oct 30

Le marché de l’emploi en France : 2013 une nouvelle année de crise ou plutôt la reprise ?

Cet article vous a plu, recevez les nouveaux articles avant les autres !
Vos données restent confidentielles. Je déteste autant que vous le SPAM !


Le marché de l’emploi est un lieu théorique où se rencontre l’offre de travail qui est constituée par les salariés et les personnes en recherche d’un travail et la demande de travail qui est définie par les besoins des entreprises. Trouver un emploi de salarié à l’heure actuelle n’est pas chose aisé, et pourtant nous avons tous et toutes besoin de travailler de plus en plus et de plus en plus tard.

En effet, il y a de plus en plus de monde sur le marché de l’emploi car le coût de la vie augmente (loyer, nourriture, impôt, taxe en tout genre…) et même les personnes qui travaillent ne s’en sortent pas et recherche un complément de revenus.

Qui sont ces personnes qui arrivent sur le marché de l’emploi ?

Les personnes de plus de 50 ans quittent le monde du travail de plus en plus tard car elles doivent cotiser de plus en plus et même une fois qu’elles ont cotisées elle continuent de travailler car le montant de leur retraite de leur suffit pas pour vivre.

Les étudiants doivent travailler pour payer leur études car les parents ne peuvent plus assumer et les bourses ne suffisent pas pour payer tous les frais d’un étudiant. Croyez-vous qu’un étudiant puisse arriver à gérer une scolarité efficacement tout en devant travailler à côté ? Celà ne va-t-il pas encore plus creuser l’écart de réussite entre les familles aisées et les familles défavorisées ?

Les femmes désirent également avoir une activité professionnelle, d’une part parce qu’il est presque devenu impossible de joindre les deux bouts avec un seul salaire et d’autre part parce que : ménage, repassage, cuisine et changer les couches ce n’est plus le mode de vie qu’elles désirent.

Il y a donc de plus en plus de personnes qui cherchent à travailler mais ……..
de moins en moins de postes !!!! Oupsss !!!      :ermm:

2013, l’année de la reprise ?

Au premier trimestre 2012, la France métropolitaine comptait 2,8 millions de personnes au chômage, mais c’est sans compter toutes les personnes qui sont radiées et/ou en fin de droit ainsi que les étudiants qui finissent leurs études. Toutes ces personnes ne sont pas ou plus sur les listes de pôle emploi et ne font donc pas parti des statistiques ! On peut donc en déduire que sur le marché de l’emploi, le nombre de personnes en recherche d’un travail est largement supérieur aux chiffres annoncés.

Le ralentissement économique auquel nous devons faire face depuis de nombreuses années, la multiplication des plans sociaux… tout cela annonce de sombres perspectives pour le marché de l’emploi en France. Avec tous les plans de licenciement programmés, le nombre de personnes se trouvant sans emploi devrait progresser très fortement, au moins jusqu’à la fin de l’année 2013 avec 243.000 chômeurs de plus l’an prochain. Et le taux de chômage atteindra probablement 11% fin 2013, contre 9,7% actuellement. Soit un nouveau record, après le seuil de 10,8% de 1997.

Certains économistes pensent que les mesures prises par le gouvernement ne permettront pas de stopper l’hémorragie. Certes, les « contrats d’avenir » devraient entraîner 70.000 créations nettes d’emplois l’an prochain, tandis que les contrats de génération engendreront quelques 20.000 créations. Mais, dans le même temps, 166.000 emplois seraient détruits dans le secteur marchand en 2013, et la population active continuerait de progresser.

Tous les secteurs sont-ils touchés par la crise sur le marché de l’emploi ?

D’après Pole Emploi, tous les ans il y a entre 400 000 et 500 000 emplois qui restent vacants faute de candidats.

Pourquoi ?

– Les métiers de la vente n’attirent plus malgré des possibilités de carrière interessante et une rémunération attractive

– Des compétences inappropriées par rapport aux attentes des recruteurs : raretés des profils recherchés

– Des spécialités et des métiers bien souvent méconnus

– Besoin de postes peu qualifiés or on pousse les jeunes à faire des études

– Postes aux conditions de travail difficiles ce qui fait fuir les candidats

 

Quels sont ces métiers qui recrutent ?

Voici quelques secteurs d’activité ou l’on est sûr de trouver un travail :

Médical : infirmiers, gynécologue, médecin généraliste, sage-femme …

Manuel : plombier, chauffagiste, électricien, technicien de maintenance, maçon …

Enseignement : instituteurs, enseignants, directeurs …

Commerce de proximité : boucher, boulanger, opticien …

Tourisme : cuisinier, serveur, réceptionniste …

– ….

Il y a plus de 100 métiers qui recrutent et bien souvent ce sont des métiers méconnus ou mal connus.

Je pense vraiment qu’il y a un travail de fond à faire de ce côté là. Chercher pourquoi personne ne veut travailler dans ces secteurs, arrêter de privilégier les emplois intellectuels aux emplois manuels, financer des formations vers ces métiers d’avenir, les promouvoir…..

Il doit bien exister une solution pour faire en sorte que les secteurs qui recrutent trouvent leur bonheur parmi les milliers de personnes qui recherchent un emploi !!

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quelles solutions préconiseriez-vous au gouvernement afin de dynamiser le marché de l’emploi ?

 

Crédit Photos : Photos Libres

(1 commentaire)

  1. MELANIE

    Il est évident que la plupart des secteurs sont touchés par la crise, cependant il faut savoir que de nombreuses plateformes gratuites sont mises en place pour remédier à ce problème:
    http://www.jobsenfrance.fr
    http://www.vivastreel.fr
    http://www.emploinoe.fr
    ………………………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: